• EQUIPE DE VAGNO :

La directrice :                              

 Je suis née à Gogogogo, un petit village du sud de Madagascar. J’y ai grandi avec mes grands parents. Ces derniers m’ont transmis les valeurs morales et humaines basées sur le partage et le respect. J’ai fréquenté l’école publique jusqu’à l’obtention de mon baccalauréat en 1991 et ensuite j’ai continué mes études de géographie au sein de l’Université de Toliara, que j’ai du abandonner faute de moyens.Alors, durant trois ans j’ai occupé un poste d’animatrice au sein d’une ONG «Vétérinaire sans frontières». En 1998, je suis arrivée en France où j’ai suivi une formation paramédicale. J’ai obtenu le diplôme d’aide soignante. Depuis j’ai travaillé dans plusieurs hôpitaux de la Région Lyonnaise. Je partage désormais mon temps entre Madagascar et la France. C’est donc en souvenir des difficultés que j’ai connues dans ma jeunesse que j’ai l’intention de contribuer au développement de mon pays en réalisant ce projet de promouvoir l’éducation des jeunes filles.

Mme Geneviève Alisoa

Un responsable pédagogique :     M. Jean Marc Rasolomanpionona

Et son épouse,

Directrice adjointe :                     Mme Perline Rasolomanpionona

Les autres personnels:                 Cuisinière, femme de ménage, personnels de sécurité

   

VAGNO se trouve dans la ville de Tuléar à 15 minutes du centre ville et à 10 minutes des lycées et collèges publics. A  5 minutes de l’école Père Barré.

VAGNO se trouve dans le fonkontany de Sanfily Tanambao II-TSF Nord. Route de Betsingilo.

VAGNO, c’est un bâtiment de 240 m2 comportant: 4 grandes salles, 8 chambres, 4 toilettes et 4 douches avec une grande cour clôturée d’un demi-hectare. 

  • L’INTERET D’UN INTERNAT POUR JEUNES FILLES TULEAR :

Souvent les jeunes filles ne poursuivent pas leur scolarisation après le collège :

·        Parce que les lycées se trouvent dans une grande ville ou que les parents ont des difficultés pour trouver un hébergement proche ou ils n’ont pas les moyens de payer les déplacements

·        Parce que les parents ne peuvent payer les frais de scolarité et subvenir aux frais d’étude de leur enfant. 

·        Parce qu’à cause de la pauvreté, souvent la jeune fille se marie très jeune à 13 ou 14 ans pour être en sécurité.

·        Parce que par manque d’informations et des suivis des parents, la jeune fille peut-être victime d’une relation amoureuse qui échoue, et deviennent maman célibataire très jeunes.

Voilà les raisons de créer VAGNO un internat pour  les jeunes filles qui veulent poursuivre leurs études à Tuléar.::

notre page facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=100002494055737